Calendrier 2023-24

COURS À VENIR

Dimanche 26 mai 2024, de 10 h à 18 h, en présentiel.
Atelier de constellations familiales par Lucien Essique, thérapeute auteur conférencier.
Les morts sont en paix quand les vivants vivent leur vie. 
Rappel de l’objet et du fonctionnement des constellations familiales, des règles et des valeurs. Recueil des demandes des participants.
Travail thérapeutique de constellations familiales sur des situations concrètes des participants. Retour sur les expériences vécues.
M’inscrire au cours
PS : L’atelier a lieu au Centre de psychothérapie biodynamique. 59 Boulevard de Ménilmontant, 75011 Paris. (Métro Père Lachaise)

COURS PASSÉS

Jeudi 23 mai 2024, de 19 h à 22 h, en présentiel et par ZOOM.
Les constellations familiales par Lucien Essique, thérapeute auteur conférencier
Les morts sont en paix quand les vivants vivent leur vie. Nous appartenons chacun à un grand système familial comprenant la lignée paternelle et maternelle. Dans cette grande histoire il est survenu dans accidents, des maladies, des drames, des événements cachés car sont déshonorants ou honteux. Tout un ensemble de non dits, de secrets cachés et de tabous qui restent dans les coulisses comme des inachèvements.
La constellation familiale consiste à créer les conditions pour que tous ces non dits, ces absents retrouvent leur place en pleine lumière pour que cet organisme familial retrouve sa pleine santé.
Acheter le cours en replay

Dimanche 28 avril 2024, de 10 h à 18 h, en présentiel.
Comment guérir de sa dépendance affective ? par Catherine Limberger, coach certifiée – formatrice consultante et Aubert Allal, psychologue clinicien.
Découvrez avec nous une journée d’ateliers exclusivement dédiée à la compréhension et à la gestion de la dépendance affective à l’école des apprentissages.
La dépendance affective, fruit d’une combinaison complexe de facteurs psychologiques et historiques propres à chaque individu, sera au cœur de nos réflexions. Elle se manifeste par un besoin démesuré d’être pris en charge, engendrant des comportements de soumission et une crainte intense de l’abandon. Les racines de ce phénomène plongent souvent dans les méandres de l’histoire familiale et des schémas transgénérationnels.
La dépendance affective peut parfois être liée à des souvenirs inconscients d’expériences vécues dans des dimensions plus élevées. Cette nostalgie de l’ailleurs, du paradis perdu peut engendrer dans les relations une attente magique empreint de dépendance.
Cette journée d’ateliers offre une exploration approfondie de la dépendance affective et de ses ramifications. Nous examinerons diverses approches thérapeutiques adaptées à chaque cas, avec une mise en lumière des méthodes telles que les Thérapies Cognitivo-Comportementales (TCC), les constellations familiales et
l’hypnose.
Rejoignez-nous pour une expérience immersive où vous aurez l’opportunité d’explorer et d’expérimenter quelques méthodes, dans le but d’apporter des réponses personnalisées aux défis que pose la dépendance affective.
Pas de replay disponible

Jeudi 25 avril 2024, de 19 h à 22 h, en présentiel et par ZOOM.
Écosophie et écopsychologie : pour la santé de l’âme, prendre soin du monde, renouer avec la nature, le sauvage, le vivant par Stefan Alzaris, docteur en philosophie, titulaire d’un DEA en phénoménologie et psychologie cognitive, enseignant-chercheur en philosophie existentielle et éthique du soin à l’Université et au sein des hôpitaux.
« Nous faisons périr le corps de la nature en oubliant que c’est le nôtre. » (Ibrahim Al Koni, cité par François Terrasson, La Peur de la nature)
Parmi quelques axes et thèmes :
L’écosophie ou la sagesse de la nature – Graines d’écosophie : de l’éthique de la terre à l’écologie profonde – Renouer avec la/sa nature – De la peur de la nature sauvage à la civilisation anti-nature – La modernité, le dualisme et le rapport sujet-objet – L’écologie existentielle, l’identité relationnelle, le soi écologique – Apprendre à penser comme une montagne – L’écopoétique, une manière d’habiter poétiquement le monde.
« Le principe d’approfondissement de l’être, c’est la communion de plus en plus profonde avec la nature. » (Gaston Bachelard)
Pas de replay disponible

Dimanche 14 avril 2024, de 10 h à 18 h, en présentiel. ANNULÉ
La méthode Imago : sexualité et posture de l’homme dans le couple par Claude Parisot, thérapeute de couple Imago certifié, Superviseur, Sexothérapeute, Formateur en gestion du stress, Animateur de stages de couples et sexualité, Auteur de plusieurs ouvrages dont « Ré-enchanter son couple » aux éditions Eyrolles.
Cet atelier théorique et pratique (expérientiel) comportera deux parties. La matinée sera consacrée au rappel des grands principes de la méthode imago inspirée du médecin psychiatre Suisse, Carl Gustav JUNG (autour de la question des archétypes, de l’anima et de l’animus en particulier) avec du travail en groupe et des expérimentations par le biais de dialogues en binômes (ou en couples).
L’après midi sera consacré à la question de la sexualité dans le couple et plus particulièrement à la question du masculin, de la posture de l’homme dans le couple (ce qui non seulement n’exclut pas les femmes mais devrait les intéresser).
Les conjoints et conjointes sont bien entendu les bienvenus.
ANNULÉ

Jeudi 4 avril 2024, de 19 h à 22 h, en présentiel et par ZOOM.
La thérapie de couple par Isabelle Alet, psychologue clinicienne.
L’amour dure trois ans, c’est bien connu et le couple ? En France 45% des couples divorcent et à Paris ce pourcentage peut attendre jusqu’à 75% !
Quand la trajectoire du couple va vers le crash est-il encore possible de redresser la barre et d’éviter le pire ? Est-il possible grâce une thérapie de relancer un couple quand les sentiments commencent à s’assoupir et les relations sexuelles tomber dans la routine. Faut-il se séparer ou changer le contrat : couple libre, libertinage, amours plurielles ?
« Passer son amour à la machine pour voir si les couleurs d’origine peuvent revenir » nous dit Alain Souchon dans sa chanson, mais concrètement, comment réinventer le couple ?
Acheter le cours en replay

Jeudi 28 mars 2024, de 19 h à 22 h, en présentiel et par ZOOM.
Bergson et Jankélévitch, une éthique de la joie : l’intuition, l’organe-obstacle et le sens du « kaïros »par Stefan ALZARIS, docteur en philosophie, titulaire d’un DEA en phénoménologie et psychologie cognitive, enseignant-chercheur en philosophie existentielle et éthique du soin à l’Université et au sein des hôpitaux.
« La sagesse est pour Bergson d’agir en homme de pensée et de penser en homme d’action. » (V. Jankélévitch)
Henri Bergson, penseur de la vie et de la nature, prix Nobel de Littérature, reste, à un siècle de distance, un philosophe d’avant-garde. Son plus célèbre « disciple », Vladimir Jankélévitch, prolonge sa philosophie et l’approfondit brillamment.
Voici deux philosophes de l’engagement, pour qui comprendre c’est faire. L’un comme l’autre ouvrent une nouvelle voie : celle de libérer méthodiquement la perception de la limitation imposée par nos besoins, pour nous permettre de désensabler notre source vive : la vie-création. C’est dans le mouvement de l’intuition et à la faveur de l’instant que peut advenir la véritable joie spirituelle.
Parmi quelques autres thèmes et concepts abordés : l’évolution créatrice et l’élan vital, les deux modes de connaissance : intellection et intuition, science et métaphysique, l’organe-obstacle et le « kaïros », le mystère printanier…
Comme le dit Jankélévitch, « ne manquez pas votre unique matinée de printemps » !
« La lecture de Jankélévitch m’a fouetté les sangs et appris à vivre. Sa méditation sur le temps m’a donné cette leçon : la vie se joue maintenant, il n’y a pas un instant à perdre. » (Sylvain Tesson)
Cours en replay non disponible

Dimanche 10 mars 2024, de 14 h à 18 h, en présentiel et par ZOOM.
Le suicide : comment reconnaitre les signes avant-coureurs et que faire dans ces cas ? par Aubert Allal, psychologue, co-fondateur de l’École des Apprentis-Sages et de L’Institut de Dynamique Émotionnelle. Auteur de 2 livres sur la loi de karma.
Pourquoi on se suicide ? Quelles sont les pathologies, les troubles mentaux, qui peuvent augmenter les risques d’un passage à l’acte ? La dépression ? Les troubles bipolaires ? La schizophrénie ?
Combien de personnes se suicident en France et dans le monde ? Y a-t-il des profils suicidaires ? Est-ce qu’un enfant ou un adolescent peut-il se suicider ?? Et qu’en est-il des personnes âgées ?
Comment aider quelqu’un qui dit qu’il va se suicider ? Est-ce que le dire ou le penser est un signe qu’il va ou qu’il risque de le faire, ou seulement un SOS, un appel à l’aide ?
Que faut-il faire si quelqu’un menace de vouloir le faire ? Faut-il simplement chercher à le dissuader ? Faut-il l’inviter à consulter et qui ? Un médecin ? Un psychiatre ? Faut-il le faire hospitaliser ?
Si, en tant que psychothérapeute (ou sophiathérapeute) un patient vient nous consulter avec des idées suicidaires, quelle serait la marche à suivre ? Y a-t-il des techniques, des outils, des postures à favoriser ? Faut-il simplement l’écouter ?
Faut-il qu’il prenne des médicaments (psychotropes) et lesquels ?
Peut-on savoir s’il risque de bientôt passer à l’acte ou s’il en est encore loin ? Y a-t-il des signes, des pensées, des comportements qui prouvent qu’il est à 2 doigts de le faire ?
À l’occasion de cet atelier/conférence, nous nous efforcerons de répondre à toutes ces questions.
Acheter le cours en replay

Jeudi 7 mars 2024, de 19 h à 22 h, en présentiel et par ZOOM.
Etty Hillesum : un joyau dans la nuit, un chant de vie par-delà les barbelés par Stefan Alzaris, docteur en philosophie, titulaire d’un DEA en phénoménologie et psychologie cognitive, et enseignant-chercheur en philosophie existentielle et éthique du soin à l’Université et au sein des hôpitaux.
En confluence avec la sagesse de Swâmi Prajnânpad et la voie de la non-dualité

« On peut nous rendre la vie assez dure, nous dépouiller de certains biens matériels, nous enlever une certaine liberté de mouvement tout extérieure, mais c’est nous-mêmes qui nous dépouillons de nos meilleures forces par une mauvaise disposition d’esprit. » (Etty Hillesum)
Il est des êtres que l’on porte en soi comme des « soleils intérieurs ». Etty Hillesum est de ceux-là : elle fait partie de ces figures inspirantes qui nous aident à traverser les épreuves et à accomplir une véritable transformation intérieure.
Dans son journal (Une vie bouleversée) et sa correspondance (Lettres de Westerbork), elle témoigne du travail sur soi et des exercices spirituels qu’elle déploie, du chemin de libération qu’elle réalise et qui consonne avec l’itinéraire des plus grands maîtres spirituels.
Confrontée à la mort et au tragique de l’histoire, elle a su développer une compréhension de la vie, une force intérieure et une lucidité profonde. Une femme libérée de la haine qui a su trouver la paix dans l’enfer et qui fera rayonner jusqu’au bout une joie de vivre au service des autres.
« J’ai en moi une immense confiance. Non pas la certitude de voir la vie extérieure tourner bien pour moi, mais celle de continuer à accepter la vie et à la trouver bonne, même dans les pires moments. » (Etty Hillesum).
Acheter le cours en replay

Jeudi 29 février 2024, de 19 à 22h, en présentiel et par Zoom
Atelier d’entraînement à la sophiathérapie
 par Catherine LIMBERGER, coach Certifiée, formatrice et consultante et Aubert ALLAL, psychologue, co-fondateur de l’École des Apprentis-Sages et de L’Institut de Dynamique Émotionnelle. Auteur de 2 livres sur la loi de karma. 
Nous construirons les ateliers au départ d’un référentiel de compétences.
Les candidats sophiathérapeutes pourront accompagner les participants candidats libres. Entraînement, debriefing, réflexion autour du référentiel de compétences.
Acheter le cours en replay

Dimanche 11 février 2024, de 10 à 18h, en présentiel
Journée autour de la Dynamique Émotionnelle
 par Caroline Valmont, Psychopraticienne-Hypnothérapeute. 
La journée s’articulera autour d’un apport théorique le matin, une explication globale : explication sur la DE, les émotions, la mantrathérapie, la place du thérapeute, le groupe, les étapes de la DE…
Après le déjeuner et pour ceux qui le désirent, un travail en groupe de Dynamique émotionnelle afin de vivre cette approche basée sur la mantrathérapie.
Pas de replay disponible

Jeudi 1er février 2024, de 19 à 22h, en présentiel et par Zoom
George Canguilhem, entre science et existence : le sens de la maladie et la question des normes
 par Stefan Alzaris, docteur en philosophie, titulaire d’un DEA en phénoménologie et psychologie cognitive, enseignant-chercheur en philosophie existentielle et éthique du soin à l’Université et au sein des hôpitaux.. 
Canguilhem est philosophe, docteur en médecine, épistémologue et historien des sciences.
Il développe une philosophie de la vie qui nous éclaire sur le sens de la maladie comme épreuve et subjectivité vécue. Ainsi, dans la perspective de la relation thérapeutique, il nous invite à questionner les catégories réductionnistes de la science (qui rapporte, par exemple, la santé au seul état biologique) et à remettre en question la ligne de partage entre le « normal » et le « pathologique ».
Parmi les autres concepts abordés : la vie comme puissance d’individualisation et production de normes ; normalisation (ex : corps normé) et normativité (normes vitales) ; la maladie comme donation de sens et narration (identité narrative) ; science médicale et technique thérapeutique ; éthique de la relation de soin…
« Être malade, c’est vraiment pour l’homme vivre d’une autre vie. » (Georges Canguilhem)
Pas de replay disponible

Jeudi 25 janvier 2024, de 19h à 22h, en présentiel et par Zoom
Les archétypes selon Jung
 par Aubert ALLAL, psychologue, co-fondateur de l’École des Apprentis-Sages et de L’Institut de Dynamique Émotionnelle. Auteur de 2 livres sur la loi de karma. 
Dans la psychologie des profondeurs, selon l’auteur choisi, on peut trouver deux versions de l’inconscient en l’homme.
– L’inconscient personnel (plutôt freudien) qui reflète notre vécu personnel et nous permet, grâce à des mécanismes de défense de survivre à des traumas ou à des événements trop angoissants.
– L’inconscient collectif présent en chaque homme et habité par des symboles universels que Jung appelle imagos ou archétypes présents dans les mythologies et qui peuvent émerger dans certains de nos rêves. Citons parmi les plus connus de ces archétypes, l’anima et l’animus, l’ombre, la persona, l’archétype du Soi, etc.
Ce cours nous sensibilisera à cet univers en analysant quelques mythes et peut-être certains de nos rêves.
Acheter le cours en replay

Jeudi 18 janvier 2024, de 19 à 22h, en présentiel et par Zoom
Penser juste, parler juste, éthique du langage selon les sagesses juives et la CNV (Communication Non Violente)
 par Floriane CHINSKY, Rabbin, Docteur en droit et formatrice en Écoute Mutuelle. 
Comment interpréter la réalité et lui rendre justice ? Comment séparer les faits des sentiments et des croyances ? Quelles paroles permettent de faire avancer le monde ?
Textes talmudiques, étude en binômes, exercices pratiques d’écoute et de confrontation des points de vue…
Acheter le cours en replay